À l’aube des Municipales 2020

À l’aube des Municipales 2020

Les élections municipales approchent et l’on constate dans notre département, sur certaines communes, une multiplication de listes.

 

« Les citoyens ambitieux pour leur cité ne souhaitent plus seulement « s’y intéresser », ils veulent y prendre part. »

 

Il est bon d’y voir là une bonne santé pour notre démocratie qui a tendance à se développer à l’échelle communale. Les citoyens ambitieux pour leur cité ne souhaitent plus seulement « s’y intéresser » ils veulent y prendre part. Être les maillons d’une construction de projets qu’ils estiment (et nous ne pourrions présumer de leur pertinence) importants pour leurs voisins, amis, commerçants, élèves, enfants, etc…

 

Néanmoins, là où cela m’interpelle et j’espère que les prochains suffrages me donneront tort, c’est que malgré un plus large choix politique de tous les horizons, avec ou sans étiquette, les citoyens ne votent pas davantage… Pire, dès lors que, l’un d’eux, souhaite entrer dans la course aux Municipales… Il est vu comme concourant à son seul et unique intérêt…

 

« La porosité dangereuse entre les extrêmes et les partis considérés comme Républicains. »

 

Outre cette multiplication de listes, une autre chose nous interpelle… La porosité dangereuse entre les extrêmes et les partis considérés comme Républicains. Les mouvements politiques qui, malgré une adhésion à une gauche ou une droite plutôt dure et intransigeante, mais néanmoins toujours dans les limites du raisonnable, s’associent aujourd’hui à des partis outranciers, anti républicains.

 

« On a beau essayer de deviner, nous serons toujours surpris. »

 

En somme, les élections qui approchent à grand pas vont être passionnantes. Comme un bon thriller qui passerait le soir d’Halloween, on ignore ce qui ce passera à la fin, on a beau essayer de deviner, nous serons toujours surpris… Pourvu que personne ne se cache sous les draps les 15 et 22 mars prochain.